Le chemin des neuf mondes - Les indiens kogis de Colombie peuvent nous enseigner les mystères de la vie par Éric Julien

Le chemin des neuf mondes - Les indiens kogis de Colombie peuvent nous enseigner les mystères de la vie

Titre de livre: Le chemin des neuf mondes - Les indiens kogis de Colombie peuvent nous enseigner les mystères de la vie

Éditeur: Albin Michel

ISBN: 2226128077

Auteur: Éric Julien


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Éric Julien avec Le chemin des neuf mondes - Les indiens kogis de Colombie peuvent nous enseigner les mystères de la vie

Jeune coopérant, Éric Julien découvre la Colombie en 1985. Lors d'une expédition dans la Sierra Nevada de Santa Marta, la plus haute montagne du monde en bordure de mer, un problème de santé l'oblige à interrompre son périple. Recueilli et sauvé par les Indiens Kogis, descendants directs des Incas, il ne parviendra pas, après son retour en France, à se libérer de la fascination qu'ont exercée sur lui ceux à qui il doit désormais la vie. Une vérité le hante : ces autres, si lointains, ne nous sont pas si étrangers ; ils ont su conserver au contraire une sagesse et une compréhension de la vie que nous autres, Occidentaux, avons perdues depuis longtemps.
L'histoire commence comme un bon album de Tintin mais vire vite au lénifiant roman initiatique que les lourds parfums d'exotisme et d'ésotérisme n'aident pas à rendre vivifiant pour l'esprit. On étoufferait presque, sur les hauteurs mystiques de ce récit très convenu, si le retour à la civilisation des "petits frères blancs" ne réanimait pas in extremis l'intérêt du lecteur. Car en guise de conversion à la sagesse des chamans kogis, c'est à l'aventureuse utilisation de leur philosophie et de leurs savoir-faire que notre jeune héros, devenu entre-temps consultant en entreprise, est finalement conduit.
Les Indiens Kogis, nouveaux sorciers du management ? Ils ont su résister aux conquistadors, aux narcotrafiquants, à la guérilla et aux pilleurs de tombes. Sauront-ils sauver leurs âmes face aux défis de la culture des chefs d'entreprise ? --Emilio Balturi

Livres connexes

Jeune coopérant, Éric Julien découvre la Colombie en 1985. Lors d'une expédition dans la Sierra Nevada de Santa Marta, la plus haute montagne du monde en bordure de mer, un problème de santé l'oblige à interrompre son périple. Recueilli et sauvé par les Indiens Kogis, descendants directs des Incas, il ne parviendra pas, après son retour en France, à se libérer de la fascination qu'ont exercée sur lui ceux à qui il doit désormais la vie. Une vérité le hante : ces autres, si lointains, ne nous sont pas si étrangers ; ils ont su conserver au contraire une sagesse et une compréhension de la vie que nous autres, Occidentaux, avons perdues depuis longtemps.
L'histoire commence comme un bon album de Tintin mais vire vite au lénifiant roman initiatique que les lourds parfums d'exotisme et d'ésotérisme n'aident pas à rendre vivifiant pour l'esprit. On étoufferait presque, sur les hauteurs mystiques de ce récit très convenu, si le retour à la civilisation des "petits frères blancs" ne réanimait pas in extremis l'intérêt du lecteur. Car en guise de conversion à la sagesse des chamans kogis, c'est à l'aventureuse utilisation de leur philosophie et de leurs savoir-faire que notre jeune héros, devenu entre-temps consultant en entreprise, est finalement conduit.
Les Indiens Kogis, nouveaux sorciers du management ? Ils ont su résister aux conquistadors, aux narcotrafiquants, à la guérilla et aux pilleurs de tombes. Sauront-ils sauver leurs âmes face aux défis de la culture des chefs d'entreprise ? --Emilio BalturiJeune coopérant, Éric Julien découvre la Colombie en 1985. Lors d'une expédition dans la Sierra Nevada de Santa Marta, la plus haute montagne du monde en bordure de mer, un problème de santé l'oblige à interrompre son périple. Recueilli et sauvé par les Indiens Kogis, descendants directs des Incas, il ne parviendra pas, après son retour en France, à se libérer de la fascination qu'ont exercée sur lui ceux à qui il doit désormais la vie. Une vérité le hante : ces autres, si lointains, ne nous sont pas si étrangers ; ils ont su conserver au contraire une sagesse et une compréhension de la vie que nous autres, Occidentaux, avons perdues depuis longtemps.
L'histoire commence comme un bon album de Tintin mais vire vite au lénifiant roman initiatique que les lourds parfums d'exotisme et d'ésotérisme n'aident pas à rendre vivifiant pour l'esprit. On étoufferait presque, sur les hauteurs mystiques de ce récit très convenu, si le retour à la civilisation des "petits frères blancs" ne réanimait pas in extremis l'intérêt du lecteur. Car en guise de conversion à la sagesse des chamans kogis, c'est à l'aventureuse utilisation de leur philosophie et de leurs savoir-faire que notre jeune héros, devenu entre-temps consultant en entreprise, est finalement conduit.
Les Indiens Kogis, nouveaux sorciers du management ? Ils ont su résister aux conquistadors, aux narcotrafiquants, à la guérilla et aux pilleurs de tombes. Sauront-ils sauver leurs âmes face aux défis de la culture des chefs d'entreprise ? --Emilio Balturi