Poèmes et poésies par John Keats

Poèmes et poésies

Titre de livre: Poèmes et poésies

Éditeur: Gallimard

ISBN: 2070328708

Auteur: John Keats


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Poèmes et poésies.pdf - 30,926 KB/Sec

Mirror [#1]: Poèmes et poésies.pdf - 27,979 KB/Sec

Mirror [#2]: Poèmes et poésies.pdf - 44,498 KB/Sec

John Keats avec Poèmes et poésies

De toutes les figures de la mythologie, ce sont celles qui ont trait à la beauté que Keats privilégie, faisant ainsi de Psyché, Apollon et Endymion non seulement des allégories de la création poétique, mais aussi des êtres qui souffrent, des poètes dont les chants sont destinés à s'évanouir, des bergers dont l'errance évoque le questionnement ontologique du poète... Chez Keats, le lyrisme n'est pas seulement un ton. C'est aussi et surtout l'indice d'une quête identitaire. Son oeuvre tout entière est une recherche sur le statut du poète, une exploration en procès sur les limites de l'imagination poétique. À travers des pièces d'une sensualité unique, même pour un romantique de la seconde génération, Keats conduit fébrilement son questionnement et malgré la profusion verbale et la variété de formes, malgré l'abondance d'images qui menace d'écoeurement, la satiété n'est jamais atteinte. Keats n'offre jamais de réponse, faisant ainsi de son oeuvre un projet en perpétuel mouvement. --Sana Tang-Léopold Wauters

Livres connexes

De toutes les figures de la mythologie, ce sont celles qui ont trait à la beauté que Keats privilégie, faisant ainsi de Psyché, Apollon et Endymion non seulement des allégories de la création poétique, mais aussi des êtres qui souffrent, des poètes dont les chants sont destinés à s'évanouir, des bergers dont l'errance évoque le questionnement ontologique du poète... Chez Keats, le lyrisme n'est pas seulement un ton. C'est aussi et surtout l'indice d'une quête identitaire. Son oeuvre tout entière est une recherche sur le statut du poète, une exploration en procès sur les limites de l'imagination poétique. À travers des pièces d'une sensualité unique, même pour un romantique de la seconde génération, Keats conduit fébrilement son questionnement et malgré la profusion verbale et la variété de formes, malgré l'abondance d'images qui menace d'écoeurement, la satiété n'est jamais atteinte. Keats n'offre jamais de réponse, faisant ainsi de son oeuvre un projet en perpétuel mouvement. --Sana Tang-Léopold WautersDe toutes les figures de la mythologie, ce sont celles qui ont trait à la beauté que Keats privilégie, faisant ainsi de Psyché, Apollon et Endymion non seulement des allégories de la création poétique, mais aussi des êtres qui souffrent, des poètes dont les chants sont destinés à s'évanouir, des bergers dont l'errance évoque le questionnement ontologique du poète... Chez Keats, le lyrisme n'est pas seulement un ton. C'est aussi et surtout l'indice d'une quête identitaire. Son oeuvre tout entière est une recherche sur le statut du poète, une exploration en procès sur les limites de l'imagination poétique. À travers des pièces d'une sensualité unique, même pour un romantique de la seconde génération, Keats conduit fébrilement son questionnement et malgré la profusion verbale et la variété de formes, malgré l'abondance d'images qui menace d'écoeurement, la satiété n'est jamais atteinte. Keats n'offre jamais de réponse, faisant ainsi de son oeuvre un projet en perpétuel mouvement. --Sana Tang-Léopold Wauters